Fiche conseil - Technique - La bonne foulée

  • Envoyer à un ami
  • Imprimer la page

C'est ça, une bonne foulée!  
A gauche deux photos, tirées du livre Chi Running de Danny Dreyer, qui est une démonstration parfaite d'une foulée naturelle:  

· Point d'impact verticalement sous le centre de gravité du corps, sur le milieu du pied. 
· Corps penché vers l'avant. 
· Vous pouvez tirer une ligne droite du talon du pied au sol par les hanches et l'arrière de la tête. 
· Le pied qui est en l'air fait un mouvement bien haut. 
Si en courant, vous posez en premier le talon, vous êtes obligé de porter des chaussures à "amorti". Vous êtes donc obligé de compenser une mauvaise technique par le port de chaussures qui "protègent".
Par contre, si vous employez la bonne technique, l'amorti naturel du pied - par le travail de la voute plantaire, la cheville, le genou, les hanches vous n'aurez pas besoin de chaussures de running spécifiques. Libre à vous de choisir le type de chaussures que vous portez, mais ne vous sentez pas obligé de payer très cher les derniers runnings à la mode (avec amorti par air, gel, avec anti torsion, pronation/ supination, etc...). 
Points importants à se rappeler :  
N'allongez pas votre foulée (cela signifie poser votre pied trop loin devant votre genou et vos hanches). Allonger la foulée en vous réceptionnant Si vous allongez trop la foulée, afin de' atterrir sur l'avant et le milieu du pied vous demande de devrez pointer vos orteils plus loin que nécessaire, en ajoutant ainsi de la pression sur les muscles du mollet, les tendons d'Achilles et la voute plantaire. Une méthode pour éviter d'allonger la foulée consiste à augmenter votre cadence à 180 foulées/min. Exercez-vous avec un métronome ou un air de musique endiablé, vous verrez qu'il est impossible d'allonger la foulée à cette fréquence. Veillez à ne pas trop vous pencher en avant.
Votre corps - Marchez ou courez en montée. Il est pratiquement impossible de poser d'abord le talon pour se réceptionner.
Courir ne doit pas faire de bruit. Essayez de faire le moins de bruit possible quand vous vous réceptionnez. Ne vous réceptionnez pas sur les talons. Si vous n'arrivez pas à trouver la méthode pour vous réceptionner sur l'avant du pied, essayez ce qui suit : Marchez en arrière en vous penchant légèrement vers l'avant. Ensuite, accélérez, en vous assurant de l'absence d'obstacles sur votre chemin.  

Voici quelques liens vers le site de l'université de Harvard (US) et les études de l'anthropologue Daniel Lieberman sur l'évolution de l'homme et son adaptation à la course à pieds et la course d'endurance (en anglais): 
Courir pieds nus seraient moins fatiguant pour le pied que chaussé 
Différences biomécaniques selon les foulées en course à pieds  


Pour aller plus loin, voici une vidéo du Dr Silverman qui explique très précisément les différences entre une foulée avec atterrissage sur le talon et une foulée sur l'avant du pied. 

 

Retrouvez toutes nos vidéos sur la chaîne Youtube commepiedsnus.com 

  • Envoyer à un ami
  • Imprimer la page